Catégories
Environnement

« Ici commence l’océan »

« Ici commence l’océan » est une suite de plusieurs articles sur l’état actuel de notre planète et des solutions concrètes pour changer nos habitudes.

Une phrase qui a du sens

« Ici commence l’océan ». Cette phrase, courte, incisive, mais porteuse de sens, je l’ai lue, de plus en plus souvent ces dernières années, dans des villes et villages proches de la façade océanique. Cette phrase, gravée dans la fonte des plaques d’égouts, incite notamment les fumeurs à ne pas y jeter leurs mégots. Mais cela va aussi pour les petits emballages de gâteaux, de glaces, les bâtonnets de sucettes, et autres détritus. Une phrase, comme un rappel. Aussi, que ce n’est pas parce que l’on ne voit pas les conséquences de nos actes, aussi petits soient-ils, que nos actes n’ont pour autant pas de répercussions. S’il en était autrement, notre planète et nos océans iraient mieux.

ici commence l'océan

Quelques chiffres pour preuves

Aujourd’hui, le Ph de nos océans est de 8,15. Il devrait pourtant être aux alentours de 8,25 pour permettre un développement normal de la vie sous-marine, flore et faune confondues. Nos océans s’acidifient, car trop exposés au dioxyde de carbone (CO2). Selon le Groupement intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat, avec le réchauffement climatique, le niveau de la mer augmente actuellement de 4,4 mm par an. Son élévation annuelle moyenne était de 2,1 mm/an dans les années 90. Selon la FAO (organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture), 34 % du poisson pêché l’est en surexploitation. Cela signifie tout simplement que ce stock n’a pas le temps de se renouveler (temps de gestation, naissances, etc.).

Nos actes passés avec la faune terrestre ne nous servent vraisemblablement pas d’expériences constructives pour le milieu océanique. A-t-on oublié qu’en grande partie par la faute de l’Homme, 750 espèces animales ont d’ores et déjà disparu de la surface de la Terre, tandis que 2700 sont pour le moment en cours d’extinction et 12 500 menacées ?

Quel avenir pour notre planète ?

À ce rythme, pour les fonds marins, l’extinction est quasiment programmée. 99 % des récifs coralliens devraient disparaître, ainsi que 17 % des animaux sous-marins (dont l’hippocampe, la baleine bleue, la raie manta, et d’autres qui sont déjà en voie de disparition) ; et ce dans moins d’un siècle.

ici commence l'océan

Quels océans, quelle nature et finalement quelle planète laissons-nous à nos enfants et aux leurs ? Ces animaux vivants que nous tuons à coup de plastiques, d’actes désinvoltes et de surconsommation… Sont-ils voués à passer des livres scolaires de Sciences naturelles aux livres d’Histoire, comme les vestiges d’une planète perdue ?

« Ici commence l’océan » : une phrase qui résonne en espérant qu’elle raisonne. Ici commence l’océan… Devant cette plaque d’égouts, dans la rue, près de la façade océanique, tout comme loin dans les terres continentales… Face à nos poubelles qui débordent, face à nos petits actes quotidiens qui ont tous une grande importance, dans notre façon de consommer. On se doit de devenir plus responsable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *